Centre d'Activités Régional pour le protocole relatif aux zones et à la vie sauvage Spécialement Protégées de la Grande Région Caraïbe
Caribbean Environment Program
Parc National de Guadeloupe
United Nations Environment Programme
Accueil > Les Activités > Les Sargasses > Sargasses : un enjeu régional pour la Caraïbe

Sargasses : un enjeu régional pour la Caraïbe

Toutes les versions de cet article :

Les algues brunes du genre Sargassum forment des populations denses constituant des radeaux flottants se déplaçant à la surface des océans. Ces radeaux sont observés depuis longtemps dans le bassin Caribéen et leur présence a notamment donné son nom à la mer des sargasses, située dans l’océan Atlantique Nord. Cependant, depuis 2011, on observe une prolifération anormalement forte de deux espèces du genre : Sargassum fluitans et Sargassum natans.

JPEG - 100 ko

Ce sont des algues holopélagiques, c’est à dire qu’elle passent l’ensemble de leur cycle en haute mer et se multiplient sans phase de fixation benthique. Présentes uniquement dans l’océan Atlantique, elles représentent un écosystème marin vital pour diverses communautés d’espèces et servent de refuge pour les espèces migratrices.

Des échouages massifs de ces deux espèces ont ainsi affecté la zone caribéenne dans son ensemble et l’arc antillais a été particulièrement touché par ce phénomène dès le premier épisode de 2011. D’autres événements similaires de plus faible ampleur ont été observés les années suivantes.

JPEG - 62.6 ko

Cependant depuis 2014, la région subit un épisode qui se révèle encore plus intense et assez continu.

Les impacts identifiés et potentiels sont multiples que ce soit sur le plan économique (tourisme, pêcherie, navigation) , écologique (organismes aquatiques, érosion des plages) et sanitaire (décomposition et dégagement d’H2S).