Centre d'Activités Régional pour le protocole relatif aux zones et à la vie sauvage Spécialement Protégées de la Grande Région Caraïbe
Caribbean Environment Program
Parc National de Guadeloupe
United Nations Environment Programme
Accueil > Le CAR-SPAW > Acteurs et partenaires > Acteurs et partenaires français > Partenaires des Antilles françaises et de Guyane

Partenaires des Antilles françaises et de Guyane

Toutes les versions de cet article :

Outre les gestionnaires des aires protégées présentés ci-dessus, un grand nombre d’acteurs et de partenaires contribuent à la protection et à la gestion durable de la biodiversité marine et côtière dans les Antilles françaises et en Guyane

Directions de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) de Guadeloupe, Guyane et Martinique 

Le 1er janvier 2011 a vu la naissance de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL). Elle est issue de la fusion de la DDE (Direction Départemental de l’équipement), de la DIREN (Direction de l’Environnement), d’une partie de la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement), du Bureau de l’Environnement de la Préfecture et de la Police de l’Eau de la DAF (Direction de l’Agriculture et de la forêt). Cette direction nouvellement créée exerce des missions relevant à la fois des compétences départementales et régionales.

Les sites des trois DEAL :


http://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr


www.guyane.developpement-durable.gouv.fr


www.martinique.developpement-durable.gouv.fr

Agence des Aires Marines Protégées (AAMP) – Antilles françaises


Établissement Public créé en 2006 par décret et rattachée au Ministère de l’écologie, elle a pour objectif d’animer le réseau des aires marines protégées françaises, de promouvoir la création et le développement d’aires marines protégées dans un souci de bonne gestion.

L’antenne de l’AAMP dans les Antilles françaises est basée en Guadeloupe et sa coordination est assurée par le directeur du Parc national de la Guadeloupe. L’antenne Antilles a notamment en charge la gestion du sanctuaire Agoa pour les mammifères marins, ainsi que le projet de Parc naturel marin en Martinique, pour lequel une équipe dédiée a été mise en place localement


Office National de la Chasse et de la Faune sauvage (ONCFS)

C’est un établissement public en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l’environnement et de l’appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaires de l’espace rural. Il est sous la double tutelle du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer et du ministère de l’Agriculture.


Office National des Forêts (ONF)

L’Office national des forêts est un établissement public français chargé de la gestion des forêts publiques, placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de la Pêche et du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire. L’ONF assure dans le cadre de cette gestion, trois missions principales : la production de bois, l’accueil du public et la protection du territoire et de la forêt. Il a également une activité de prestataire de services pour la gestion et l’entretien des espaces naturels, dont les zones humides et la mangrove.

De nombreuses associations œuvrent également pour la protection de la biodiversité dans les Antilles françaises et la Guyane. Pour ce qui concerne spécifiquement les mammifères marins et les tortues marines, on peut citer les associations suivantes :


Association ornithologique de Guadeloupe, Amazona

Cette association réalise des actions d’inventaire et de comptages des oiseaux de l’archipel guadeloupéen, et s’implique également très activement dans des opérations d’éducation à l’environnement.

Association Évasion Tropicale (AET)  :

Association basée en Guadeloupe (1992) et spécialisée dans l’étude, le recensement et la protection des tortues marines et des cétacés de la zone caraïbe. 

BREACH

Cette association basée en Guadeloupe a pour objectif la protection, la sensibilisation, la connaissance et l’étude des mammifères marins.


MON ECOLE MA BALEINE :

Association dont le but est de développer auprès du milieu scolaire et du grand public une meilleure connaissance des mammifères marins, de leur milieu de vie et des moyens de les protéger. Les outils pédagogiques et ludiques sont téléchargeables et gratuits, en français et pour quelques uns en anglais et en espagnol.

Observatoire des cétacés de la Martinique (OCETAM)

L’association a pour objectif d’œuvrer à la connaissance et à la protection des mammifères marins et de leur milieu de vie.

Observatoire des Mammifères Marins de l’Archipel Guadeloupéen (OMMAG)


Réseau constitué de diverses personnes susceptibles d’observer des cétacés autour de l’archipel guadeloupéen : plongeurs, pêcheurs, skippers, gardes de réserve, plaisanciers, scientifiques, contemplatifs, acteurs variés de la mer. Ces observations pouvant être faites en mer ou depuis la terre. Plus de 180 observateurs font partie du réseau.


Société pour l’étude, la Protection et l’Aménagement de la Nature en Martinique (SEPANMAR)


Cette association créée en 1971 coordonne le programme de conservation des tortues marines en Martinique et contribue également très activement au suivi des cétacés. SEPANMAR


KAP’NATIREL  

Association guadeloupéenne créée en 2003 pour l’étude et la protection des tortues marines, dont les missions s’étendent maintenant à d’autres groupes dont les requins, toujours dans un souci de travail en réseau. KAP’NATIREL a coordonné jusqu’en février 2009 le réseau Tortues Marines de Guadeloupe lui-même rattaché au réseau d’information sur les tortues marines d’Outremer et à WIDECAST.


 KWATA :

Association guyanaise d’étude et de protection de la nature, créée en 1994, et dont les principales missions sont la conservation des espèces menacées, l’expertise environnementale, et l’éducation à l’environnement.Cette association agréée par le Ministère de l’Environnement. est membre de l’UICN et du comité français de l’Union Mondiale pour la Nature.


WWF Guyane :

Le WWF est une des plus importantes Organisations Non Gouvernementales internationales de protection de la nature et de l’environnement. L’antenne du WWF en Guyane travaille notamment sur la gestion durable des ressources naturelles du plateau des Guyanes, la protection et la valorisation des tortues marines (elle coordonne le réseau Tortues Marines de Guyane), et l’éducation à l’environnement.


Concernant la conservation des tortues marines, des réseaux ont également été créés en Martinique, Guadeloupe et Guyane  

Réseau Tortues Marines de Guadeloupe :

Ce réseau constitué en 1999 qui regroupe différentes associations, structures privées et établissements publics de la Guadeloupe met en œuvre le programme de conservation des tortues marines. Il est coordonné depuis février 2009 par l’ONCFS mandatée par la DEAL de Guadeloupe.


Réseau Tortues Marines de Guyane :

Ce réseau regroupe différentes partenaires guyanais et met en œuvre le programme de conservation des tortues marines. Il est coordonné par le WWF.


Réseau Tortues Marines de Martinique  :
Ce réseau regroupe différentes associations, structures privées et établissements publics de la Martinique et met en œuvre le programme de conservation des tortues marines. Il est coordonné par l’association SEPANMAR.

Ces réseaux travaillent avec WIDECAST, le réseau caribéen pour la conservation des tortues marines.