Centre d'Activités Régional pour le protocole relatif aux zones et à la vie sauvage Spécialement Protégées de la Grande Région Caraïbe
Caribbean Environment Program
Parc National de Guadeloupe
United Nations Environment Programme
Accueil > Les Activités > La gestion des écosystèmes > Projet GCRMN > Les lignes directrices du GCRMN-Caraibe

Les lignes directrices du GCRMN-Caraibe

Toutes les versions de cet article :

Les conclusions du rapport UNEP/IUCN du GCRMN (Global Coral Reef Monitoring Network), ’’Etat et Tendances des Récifs Coralliens des Caraïbes : 1970 - 2012" ont souligné certaines limites associées au suivi des récifs coralliens mené dans la Caraïbe, et ont notamment mis en évidence un manque de cohérence entre les méthodes de suivi utilisées dans la région.

En effet, à ce jour, les différents programmes de suivi collectent des données qui ne peuvent être toujours recoupées, et les résultats des différents travaux menés sur les écosystèmes coralliens caribéens sont difficilement comparables. Coordonner et harmoniser les méthodes de surveillance présentent donc un grand intérêt dans l’optique d’obtenir des informations stratégiques de manière régulière.

Le GCRMN-Caraïbe a donc développé des lignes directrices pour aider à harmoniser le suivi des récifs coralliens -incluant un minimum d’indicateurs et différents niveaux méthodologiques - à travers la collecte de données environnementales et socio-économiques. Elles ont été conçues à partir de l’expérience et des leçons tirées de plusieurs protocoles scientifiques longuement éprouvés et reconnus dans la région, et au-delà. Ces directives cherchent à proposer un compromis entre une application pratique et accessible, et la possibilité de comparer les données issues des méthodes déjà en place, et de bases de données déjà établies.

Suivi écologique/biophysique

Les méthodes de suivi scientifique du GCRMN-Caraïbe fournissent un cadre de référence pour les programmes de suivi, existants ou en cours de développement, ayant pour objectif de réunir des données qui contribuent à la connaissance sur l’état et l’évolution des récifs coralliens au niveau régional. L’objectif de ce travail collaboratif est de collecter et réunir des données sur les récifs coralliens régulièrement, afin de diffuser les résultats d’analyses régionales, et ceci à plusieurs fins : améliorer la compréhension des processus d’évolution des récifs coralliens ; et proposer des recommandations concrètes aux décideurs politiques , aux investisseurs et aux communautés, qui soient applicables au niveau local et/ou dans l’ensemble de la Caraïbe.

L’ensemble des paramètres et des techniques de collection des données préconisés dans le cadre du suivi écologique des récifs coralliens sont détaillées dans le document ci-joint. Ces informations sont mises à disposition de l’ensemble des acteurs impliqués ans le suivi des récifs coralliens, futurs partenaires du GCRMN-Caraïbe.

Word - 138 ko
The GCRMN-Caribbean guidelines ecological monitoring (draft)

*Veuillez noter que ce document est soumis à révision, vos commentaires seront appréciés

Les lignes directrices du GCRMN-caraibe se basent sur six indicateurs :

(1) Abondance et biomasse des taxons clés des poissons coralliens,
(2) Couverture (%) des organismes nécessaires à la formation des récifs (coraux, algues corallines) et de leurs principaux concurrents
(3) Santé des coraux
(4) Etat de la colonisation/recrutement des coraux
(5) Abondance d’espèces clé de macro-invertébrés,
6) Qualité de l’eau.

Les méthodes répertoriées se répartissent en trois catégories : « hautement recommandées », « recommandées » et « standard /requis ».

Des analyses régulières des données collectées suivies de diffusion de rapports serviront à informer et faciliter la gestion locale et les efforts de préservation des récifs coralliens. Grâce à ces informations recueillies régulièrement et dans un grand nombre de sites à travers la région, il sera plus facile d’évaluer la santé des récifs coralliens caribéens, mais également de prévoir l’évolution de leur état.

Suivi Socio-économique

Les spécialistes des récifs coralliens et les responsables des zones côtières sont de plus en plus nombreux à confirmer qu’une gestion des ressources côtières efficace ne peut pas seulement se baser sur un suivi biophysique. La prise en compte systématique d’indicateurs socio-économiques, couplés à la surveillance écologique, permet en effet de déterminer les liens de causalité entre l’évolution de la santé des récifs et les facteurs humains et sociaux.

Le GCRMN tient compte de la nécessité de collecter les données socio-économiques depuis l’an 2000. L’utilisation de données socio-économiques dans la surveillance des récifs coralliens est en hausse dans la région Caraïbe, mais cette pratique n’est pas encore généralisée.

La parution du manuel socio-économique pour la gestion des récifs coralliens a pour but d’ améliorer la compréhension des conditions économiques et sociales, des contextes et des motivations associés à l’usage de l’écosystème corallien par les hommes.

Potfish En promouvant également des directives de suivi socio-économiques, le GCRMN-Caraïbe renouvelle son engagement à renforcer le suivi intégré des récifs coralliens, en encourageant un suivi à la fois biophysique mais aussi des indicateurs d’origine anthropique. Le modèle proposé permet d’avoir accès rapidement à des données socio-économiques, à partir de données secondaires et d’observations, sans devoir déployer des moyens financiers ou humains importants sur le terrain.

Une ébauche des directives socio-économiques du GCRMN-Caraïbe est disponible ci-dessous. Nous vous incitons également à consulter les directives de surveillance socio-économique à destination des gestionnaires de zones côtières de la région Caraïbe, pour plus de précisions sur les méthodes de terrain.

Word - 80.5 ko
GCRMN-Caribbean Socio Economic guidelines Draft