Centre d'Activités Régional pour le protocole relatif aux zones et à la vie sauvage Spécialement Protégées de la Grande Région Caraïbe
Caribbean Environment Program
Parc National de Guadeloupe
United Nations Environment Programme
Accueil > Le protocole SPAW > Protection des espaces et des écosystèmes

Protection des espaces et des écosystèmes

Toutes les versions de cet article :

Le Protocole SPAW prévoit, dans son article 4, que chaque Partie crée des zones protégées (et éventuellement des zones tampons) afin de restaurer, préserver ou maintenir les habitats, les écosystèmes et les ressources naturelles. Sont particulièrement visés au titre de cet article les écosystèmes marins et côtiers représentatifs, les habitats d’espèces menacées ou endémiques, les écosystèmes productifs et les ressources naturelles fournissant des bénéfices socio-économiques, et les zones d’intérêt particulier dont celles indispensables au bon fonctionnement des écosystèmes de la région Caraïbe. Base de données des aires marines protégées de la Caraïbe : http://www.cep.unep.org/publications-and-resources/databases/databases

JPEG - 62.4 ko
Banc de poissons

Il est demandé aux Parties de prendre, pour chaque zone protégée, les mesures appropriées pour assurer leur bonne conservation et gestion notamment par la gestion des pollutions et des déchets, la réglementation des activités dans ou à proximité des zones protégées, la réglementation ou l’interdiction du commerce des espèces provenant de ces zones, la bonne gestion des pratiques touristiques. Autour de ces mesures de protection, les Parties doivent également mettre en place un régime de planification et de gestion des zones protégées comprenant notamment l’adoption de lignes directrices, l’élaboration d’un plan de gestion, la conduite de programmes de recherche et de surveillance, l’éducation et la sensibilisation du public, les modalités de participation des acteurs locaux, les procédures d’autorisation, la formation, etc.

Au-delà de ces actions relevant de la responsabilité nationale de chaque Partie à SPAW, le protocole prévoit la mise en place de programmes de coopération pour contribuer à la sélection, l’établissement, la planification, la gestion et la préservation des zones protégées et établir un réseau régional d’aires protégées. Une liste régionale d’aires protégées correspondant aux objectifs fixés par le protocole SPAW existe.